Article CLASSE INTERNATIONALE à découvrir – Centrafrique : la fin de Sangaris, le maintien des tensions

sangaris-point-de-situation

Début 2017 ACCÈS-DÉFENSE vous propose de découvrir les OPérations EXtérieures françaises sous un nouveau jour.

En cette période d’élections présidentielles et de débat autour des budgets, le financement des OPEX et leur surcoût est un sujet central pour la Défense nationale. Ainsi, à partir de janvier 2017, notre association mettra à votre disposition différents supports afin d’expliciter les grands enjeux et réalités des interventions françaises à l’étranger.

En préambule de ce nouveau projet, nous vous proposons un retour sur la première intervention militaire : l’opération SANGARIS en République centrafricaine. Notre partenaire CLASSE INTERNATIONALE vous offre une analyse des premiers enseignements de cette opération.

La République centrafricaine a connu depuis 2004 trois guerres civiles : de 2004 à 2007 suite à la rébellion de l’Union des forces démocratiques pour le rassemblement et le coup d’Etat de François Bozizé de 2003 ; de décembre 2012 à mars 2013, période pendant laquelle la Seleka se soulève contre le gouvernement centrafricain ; de septembre 2013 à août 2013, quand la guerre oppose la Seleka et les anti-balaka.

Aujourd’hui, la situation en Centrafrique reste très complexe, malgré les interventions françaises et onusiennes. La fin de l’opération Sangaris le 31 octobre intervient alors que de nouveaux affrontements émergent dans le pays.

  • Rappels des faits en Centrafrique
  • Bilan de la Mission Sangaris
  • La mission de l’ONU continue

 

Voir l'article

Lisa Verriere

Publié le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *